Peaky Blinders (Saison 5), déferlement de violence [Critique]

JACK

Passionné de grosses machines hollywoodiennes, de thrillers coréens, de sabres japonais et de bandes-son 80's.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *